Le service propreté et la gestion des encombrants à Paris

Le service propreté et la gestion des encombrants à Paris

La propreté des rues et des trottoirs

Le nettoiement régulier de la voie publique parisienne

La Direction de la propreté et de l’eau de la Ville de Paris comprend un service spécifique dédié à la propreté de la voie publique : le Service Technique de la Propreté de Paris (STPP). Ses deux principales missions consistent à collecter les déchets et à nettoyer la voie publique de la capitale. Il dispose pour cela d’un important parc automobile dédié à l’aspiration et au lavage des rues. La capitale compte environ 1.600km de rues qui sont entretenues au moins une fois par semaine. La fréquence du nettoyage varie en fonction de la fréquentation de la rue, des activités qui y sont pratiquées et de sa taille. Le balayage des quelques 2.900km de trottoirs parisiens a lieu chaque jour. Quant aux corbeilles de rue, elles sont vidées entre 1 et 3 fois chaque semaine, selon leur localisation.

Les opérations de nettoiement saisonnières et exceptionnelles

Pour maintenir la propreté des rues de la capitale, les services techniques doivent tenir compte notamment du climat et des saisons. En automne, il faut gérer les nombreuses feuilles mortes qui tombent abondamment pendant plusieurs semaines. S’il neige en hiver, les voies de circulation tout comme les trottoirs doivent rester praticables. De plus, Paris accueille de nombreuses manifestation publiques, qu’il s’agisse de rencontres sportives, d’événements culturels, de défilés, de rencontres politiques, de salons, etc. Dans tous les cas, ces rassemblements génèrent des déchets supplémentaires à gérer une fois l’événement achevé. Les accidents de la circulation peuvent aussi laisser des déchets sur la voie publique, nécessitant une intervention très rapide afin de ne pas entraîner de sur-accident. Quant aux divers marchés hebdomadaires de plein air, ils requièrent un important nettoyage des esplanades et des voies environnantes.

Les différents modèles de corbeilles de rue

Afin d’améliorer la propreté des rues et des trottoirs, la Ville de Paris a implanté de nombreuses poubelles dans la capitale. Ainsi, environ 30.000 corbeilles de type « Bagatelle », en acier gris et dotées de sacs également gris, ont été installées. Elles sont équipées d’éteignoirs pour cigarettes. De nouveaux modèles de corbeilles remplaceront à terme 10% des poubelles de type « Bagatelle » : ce sont des corbeilles anti-rats. De couleur grise, elles sont conçues afin de protéger le sac poubelle, d’éventuelles attaques de rongeurs. Elles possèdent également un cendrier ayant pour but d’inciter les fumeurs à jeter leurs mégots dans ces poubelles. Pour éviter que, dans certaines zones très fréquentées, les poubelles de rues ne débordent avant d’avoir pu être vidées, des corbeilles dites « intelligentes » ont étéplacées. Ainsi, 250 poubelles compactantes « Big Belly » sont désormais présentes à Paris. Fonctionnant avec de l’énergie solaire, elles contiennent entre 4 et 6 fois plus de déchets qu’un modèle classique.

La récupération des encombrants à Paris

Comment sont définis les encombrants ?

Les déchets qui ne peuvent pas être pris en charge par le service de collecte des ordures ménagères du fait de leur encombrement et/ou de leur poids, sont considérés comme des encombrants. Il n’existe pas de classification générale de ces déchets et chaque commune établit la sienne. La Mairie de Paris classifie les encombrants en plusieurs catégories : accessoires de décoration, écrans, ferraille, petit et gros électroménager, petit et gros mobilier, literie, matériel informatique, miroir/vitre, palette, planche, porte/fenêtre/volet, sanitaire, sports/loisirs/voyage et tapis/coussins. Certains déchets volumineux ne sont pas des encombrants comme par exemple, les carcasses de voitures (à confier à un professionnel agréé), les bouteilles de gaz (reprises par les revendeurs ou déposées dans un point de collecte), les pneus (repris par les garagistes), les déchets verts (à déposer en déchetterie s’il n’y a pas de collecte spécifique) ou et les gravats (à déposer en déchetterie).

Les encombrants peuvent-ils être réutilisés ?

Dans le cadre du Programme Local de Prévention des Déchets Ménagers et Assimilés (PLPDMA) validé fin 2017 par le Conseil de Paris, un objectif national de réduction de 10% des déchets ménagers a été fixé. Cet objectif concerne aussi bien les ordures ménagères que les déchets occasionnels que sont les encombrants. C’est pourquoi la Marie de Paris encourage les actions des ressourceries et recycleries qui cherchent à donner une seconde vie notamment aux encombrants usagés. La liste de ces lieux de réemploi est disponible sur le site de la Mairie de Paris. Il est recommandé de contacter la ressourcerie ou recyclerie qui vous intéresse afin de s’assurer qu’elle prend en charge le type d’encombrant dont vous souhaitez vous séparer et quelles sont les modalités pratiques : dépôt au magasin, possibilité de récupération directement à votre domicile, heures et jours d’ouverture, etc. De plus, il est impératif de vérifier si un RDV est requis pour s’y rendre.

Comment prendre rendez-vous pour se débarrasser d’encombrants ?

Il est possible de prendre rendez-vous afin de faire enlever des encombrants gratuitement par la Ville de Paris. Il suffit de remplir le formulaire disponible sur le site de la Mairie. Après avoir renseigné l’adresse à laquelle le demandeur souhaite déposer ses encombrants, il choisit une date de dépôt parmi les jours disponibles dans le calendrier en ligne (dans un délai d’un mois maximum à partir de la date de saisie des informations) et un créneau horaire. Les horaires autorisés de dépôt sont de 6h à 8h, de 11h à 13h et de 20h à 22h. Ensuite, le demandeur spécifie à quelles catégories d’objets appartiennent ses encombrants en cliquant sur les choix disponibles. La demande est finalisée en indiquant une adresse e-mail. Si les encombrants sont infestés par des punaises de lit, cela doit être signalé lors de la demande : ils doivent donc être emballés hermétiquement. Attention, le total du dépôt ne doit pas excéder 3m3.

Comment sont entretenues les voies spécifiques ?

Le boulevard périphérique

L’entretien du boulevard périphérique est assuré par la Ville de Paris, bien qu’il s’agisse d’une voie nationale. Le périphérique est divisé en 6 tronçons, 3 sur le périphérique intérieur et 3 sur l’extérieur. Chacune de ces portions de voie est fermée et nettoyée une fois par mois, à des dates différentes afin que la circulation ne soit pas interrompue sur l’ensemble du périphérique. Les opérations de nettoiement et d’entretien sont effectuées entre 23h et 5h du matin. Les dates de fermeture de chaque tronçon sont planifiées par les services de la voirie, en accord avec la Préfecture de police de Paris et les sociétés gérant les réseaux autoroutiers des départements limitrophes. Le nettoiement du boulevard périphérique correspond à plusieurs opérations réalisées par des machines spécialisées : enlèvement des graffitis et des affiches, aspiration et lavage des chaussées, des caniveaux, des vitres des galeries et des voutes des tunnels, des plafonds et murs des ouvrages, etc. Dans les endroits étroits, certaines opérations sont réalisées manuellement.

Les voies sur berges, les souterrains et les quais de Seine

Les souterrains et les voies sur berges situés intra-muros sont également nettoyés par les services de la voirie de la Ville de Paris. Une grande partie de ces ouvrages et voies sont situés au niveau du boulevard des Maréchaux. La surface totale des murs et plafonds concernés représente environ 70 hectares. Les opérations d’entretien et de nettoiement se passent de nuit, pendant les fermetures nocturnes dont les dates sont convenues avec la Préfecture de police de Paris. Il est extrêmement important de s’assurer de la propreté des souterrains et de leurs éclairages pour garantir les meilleures conditions de circulation aux usagers. Afin de nettoyer les murs et plafonds, des laveuses adaptées sont employées. Le nettoyage hebdomadaire des quais de Seine se fait directement sur les quais ou depuis un bateau.

Signaler une anomalie de propreté avec l’application « DansMaRue »

Chacun a la possibilité d’agir afin d’améliorer la propreté dans la ville de Paris. Ainsi, si une personne remarque une anomalie dans un arrondissement parisien, elle peut la signaler via une application dédiée. Les incidents sont par exemple : un graffiti, un endroit très sale, un sol dégradé, des objets abandonnés, des détritus gênant la circulation des piétons sur les trottoirs, des éléments du mobilier urbains abîmés, etc. Pour les signaler, il est possible de télécharger l’application mobile « DansMaRue », disponible dans l’App Store et le Play Store ou d’accéder à un formulaire en ligne sur le site de la Mairie de Paris. Une fois l’anomalie déclarée, une photographie peut être ajoutée. Ensuite, en laissant une adresse e-mail, on peut suivre l’avancement du traitement du signalement. Si l’anomalie de propreté concerne un espace qui ne dépend pas de la Ville de Paris (esplanade privée, parvis de gares, parcs non municipaux), elle sera transmise aux services compétents.