Quelles solutions de déchetteries et encombrants à Lille, à Marseille et à Nice ?

Quelles solutions de déchetteries et encombrants à Lille, à Marseille et à Nice ?

Solutions de déchetteries et encombrants à Lille

Les déchetteries fixes à Lille

La commune de Lille compte actuellement 2 déchetteries sur son territoire, situées boulevard d’Alsace et rue Borda. Celles-ci font partie d’un maillage de 13 déchetteries dispersées dans toute la Métropole Européenne de Lille (MEL) et gérées par la filiale Esterra. L’objectif dans les années à venir est de placer tous les habitants à moins de 15 minutes de route d’un écopoint. Les centres existants sont accessibles gratuitement aux personnes vivant au sein de la métropole, sous réserve de posséder le Pass’ Déchèteries de la MEL Métropole de Lille) , à présenter à l’entrée. Cette carte est généralement délivrée sous 3 semaines via le site Internet de la MEL, en déchetterie et auprès des 95 communes de la métropole.

Le cas des encombrants et des déchets spécifiques

Du fait de leur volume, les encombrants ne peuvent être pris en charge par la filière de collecte classique des ordures ménagères à domicile. Il s’agit par exemple de l’électronique et de l’électroménager, des déchets verts, des gravats, du mobilier, des piles et autres déchets diffus. Les encombrants sont acceptés dans l’ensemble du parc de déchetteries de la métropole lilloise, sous certaines conditions :
Pour les particuliers et associations non soumises à l’imposition commerciale :

  • Moins de 2m3 par jour : gratuit;
  • Plus de 2m3 par jour : 32€ TTC par m3;
  • Plus de 2m3 de déchets non valorisables : 63,70€ TTC par m3.

Pour les habitant hors MEL, entreprises intra MEL, associations assujetties et organismes publics :

  • Limite journalière de 10m3;
  • Déchets valorisables : 41€ TTC par m3;
  • Déchets non valorisables : 81,50€ TTC par m3.

En revanche, le dépôt de certains encombrants (amiante, déchets toxiques, DEEE qui signifie : déchets d’équipements électriques et électroniques) n’est autorisé que pour les habitants de la MEL et les associations non assujetties aux impôts commerciaux. Le réemploi, le recyclage et la valorisation sont au cœur de la stratégie de traitement des déchets de la MEL. Néanmoins, la récupération sur site par les particuliers est interdite. Pour les personnes ne pouvant se déplacer en déchetterie, il existe aussi un service de collecte d’encombrants à domicile. Il suffit de contacter le numéro gratuit 08 00 20 37 75 pour prendre rendez-vous.

Les déchetteries mobiles à Lille : le programme Déchets’Tri

Un réseau de déchetteries mobiles et de bennes pour déchets verts en libre accès a été mis en place au bénéfice des communes les plus éloignées des écopoints. Il se matérialise par un ensemble de camions et de camionnettes gérés par un prestataire de la MEL et par des éco-organismes partenaires. Ce service est opéré chaque année du 1er mars au 30 novembre. Là encore, la présentation de la carte Pass’ Déchèterie est nécessaire. Un calendrier des rotations est disponible en format PDF sur le site de la MEL. Pour plus d’informations, il est possible d’appeler le numéro gratuit 08 00 71 17 71.

Solutions de déchetteries et encombrants à Marseille

Les déchetteries fixes à Marseille

À ce jour, 17 déchetteries fixes et gratuites ont été aménagées sur tout le Territoire Marseille Provence pour les habitants, dont 5 rien que sur Marseille intra-muros : Aygalades : rue Augustin Roux (15e arrondissement); Bonnefoy : boulevard Bonnefoy (10e arrondissement); Château-Gombert : avenue Albert Einstein (13e arrondissement); La Jarre : rue du Capitaine Jean Croisa (9e arrondissement); Libérateurs : boulevard Libérateurs (11e arrondissement). Y sont admis les véhicules légers avec remorque de moins de 500kg et les camionnettes de moins de 3,5 tonnes. En ce qui concerne les déchets des entreprises, des associations et des organismes publics, la métropole Aix Marseille a choisi de créer 2 plateformes spécifiques pour désencombrer les déchetteries grand public. Celles-ci acceptent tous types de déchets pour limiter les risques de développement de dépôts sauvages sur des terrains vagues. Il s’agit de la plateforme de tri Silim, Avenue des Aygalades (15e arrondissement) et de la plateforme de tri de la Millière, Boulevard de la Millière (11e arrondissement).

Se séparer de ses encombrants à Marseille

L’ensemble du parc de déchetteries du territoire est en mesure d’accueillir les encombrants des particuliers. La métropole Aix Marseille Provence, dont fait partie le Territoire Marseille Provence, a aussi mis en place un service d’enlèvements des encombrants à domicile. Celui-ci est gratuit pour tous les habitants du territoire, avec un maximum de 6 encombrants à la fois par foyer. Il est néanmoins nécessaire de prendre rendez-vous directement sur Internet ou en appelant au numéro gratuit 08 00 94 94 08. Face aux problèmes d’incivilité et d’insalubrité sur la voie publique, la métropole a décidé de lancer l’application « Engagés au quotidien » permettant à chacun de signaler les dépôts sauvages.

L’Écomobile, la mini-déchetterie du centre-ville de Marseille

La métropole marseillaise a fait du réemploi et de la valorisation des déchets un cheval de bataille pour lutter contre le gaspillage et protéger l’environnement. On compte de nombreuses structures évoluant dans ce domaine : communautés Emmaüs, Répar’acteurs, ressourceries, recycleries, éco-organismes, etc. Néanmoins, certains habitants restent en marge du système de tri, du fait de la distance, de l’absence de moyens de locomotion ou pour d’autres raisons. Ainsi, l’Écomobile vient pallier ce manque avec une idée toute simple : un point de dépôt mobile, accessible gratuitement, dans les 1er, 2e, 3e, 4e, 5e, 6e, 7e, 8e et 12e arrondissements. Un roulement est effectué sur l’ensemble de ces quartiers entre les mois de janvier et de juillet. Un calendrier est disponible sur le site de la Métropole Aix Marseille Provence. Attention cependant : faute d’espace, certains déchets dont les gros encombrants, les bouteilles de gaz, les gravats ou encore les déchets verts ne peuvent être collectés.

Solutions de déchetteries et encombrants à Nice

Les déchetteries fixes à Nice

La Métropole Nice Côte d’Azur (NCA) gère actuellement un parc de 13 déchetteries accessibles aux particuliers, aux associations et aux professionnels, dont 3 directement sur la commune de Nice : la première est Nice-Nord (boulevard Jean Behra) : elle uniquement réservée aux particuliers disposant d’un véhicule léger. La seconde est Nice-Ouest (avenue Simone Veil) et Nice-Est (boulevard Jean-Baptiste Vérany) : accessibles uniquement aux véhicules de moins de 2m de haut.
L’accès à ces 13 sites est gratuit pour les habitants de la métropole, sous réserve de présenter la carte d’accès à la déchetterie ainsi qu’une carte d’identité. Pour demander un badge, il suffit de remplir le dossier disponible sur le site Internet de la métropole. Cette dernière a instauré une limite de dépôt pour encadrer les venues :

  • Dans les déchetteries sans pesée : 16 passages gratuits dans l’année;
  • Dans les déchetteries avec pesée : 2 tonnes par an, payant au-delà;
  • Un calcul mixte est réalisé si l’usager fréquente les 2 types de déchetterie.

La gestion des encombrants à Nice

Le dépôt des encombrants est autorisé dans toutes les déchetteries de la ville et de la métropole pour toutes les personnes disposant du badge d’accès. Néanmoins, un service de collecte des encombrants est maintenu sur la commune de Nice pour tous les habitants n’ayant pas la possibilité de se déplacer. Ce service gratuit est disponible uniquement aux particuliers et sur rendez-vous. Il suffit de contacter Allo Mairies au 3906 ou de faire une demande par email ou via les réseaux sociaux de la ville. La majeure partie des encombrants est acceptée, sauf : la terre, le ciment et les gravats; les batteries et les pneus; es solvants liquides, diluants et détachants; les acides, les produits pâteux, les peintures et les huiles.

Déchetteries mobiles sur la Métropole Nice Côte d’Azur

À ce jour, aucun service de déchetterie mobile n’a été mis en place dans la métropole. La cinquantaine de communes dispose en revanche d’un grand nombre de collecteurs classiques pour les papiers, le verre et le carton, sans oublier un service de collecte des bacs jaunes, des ressourceries et des recycleries. Grâce aux évolutions en matière de protection de l’environnement, il est à parier qu’une déchetterie mobile verra bientôt le jour dans la métropole.

Déménagement et formalités

Déménagement et formalités

Pourquoi informer d’un changement d’adresse ?

Déménager : comment procéder ?

Quelques semaines, voire quelques mois avant un déménagement (ou changement provisoire de domicile principal), de nombreuses formalités s’imposent, notamment en matière de changement d’adresse, pour en informer les diverses administrations et institutions : service des impôts, employeur, carte grise par exemple, assurances, énergies, télécoms, crédits, finances… Cette fastidieuse entreprise requière beaucoup de temps et d’énergie. De plus, tout oubli peut entraîner de graves ennuis, quelle que soit l’instance privée ou publique qui n’aura pas été informée d’un changement d’adresse (hormis la possibilité de mettre en place, à La Poste, un transfert de courrier vers une nouvelle adresse, mais ce transfert est limité dans le temps). C’est la raison pour laquelle il est prudent de se faire aider dans ces démarches, en confiant à des spécialistes, la tâche qui consiste à réaliser les formalités de déménagement, dans le cadre du changement d’adresse.

Le changement d’adresse : qui informer ?

Vous déménagez ? S’il est vrai que l’idéal serait d’avertir toutes les instances privées et publiques, d’un changement d’adresse, certaines parmi elles sont plus importantes que d’autres, voire obligatoires. Ainsi, les services des impôts, les services sociaux s’il y a lieu, Pôle Emploi en cas de chômage ou encore la CPAM, figurent parmi les organismes à informer en premier. Néanmoins, le fournisseur de téléphonie fixe, les fournisseurs d’eau, d’électricité, d’Internet, de télécommunications et de gaz sont à contacter afin de mettre à jour votre situation (arrêter l’abonnement ou le transférer vers votre nouveau lieu de résidence) de manière à éviter de payer des consommations qui ne devraient plus vous être imputables après votre déménagement. Enfin, certains documents officiels sont à mettre à jour : Carte nationale d’identité, passeport, permis de conduire/carte grise.

Et pour conclure…

En guise de conclusion, penser à changer son adresse postale auprès de toutes les instances est l’unique solution pour éviter les complications, les tracasseries et les très mauvaises surprises. Conscients de l’importance de la tâche, le site multiservice.fr est le spécialiste à contacter, pour se décharger de l’imposante contrainte de rédaction de lettres pour le changement d’adresse, suite à un déménagement. Des équipes rodées prennent en charge les demandes, se substituant aux commanditaires, pour alléger le fardeau lié à tout déménagement.
Déménagez tranquilles et concentrez-vous sur l’essentiel : déléguez le service de changements d’adresse. Et n’oubliez pas d’informer également, votre employeur, notamment le service comptable ; vos proches, amis et famille ; vos éventuels locataires.

Organismes financiers et assurances

Changement d’adresse auprès des assurances

Nous contractons, au cours d’une vie, de nombreuses assurances qu’il convient d’informer lorsqu’un déménagement est prévu. Il existe deux catégories d’assurances : les assurances obligatoires et celles qui sont facultatives. Par exemple, l’assurance santé est obligatoire, quelle que soit sa forme (CMU, CPAM, … qui sont, d’ailleurs, de facto imposées aux résidents français réguliers). De même, pour ceux qui possèdent un véhicule, l’assurance voiture (et moto) sont obligatoires, uniquement contre tiers. Idem pour les locataires : ils sont tenus de souscrire une assurance habitation. En revanche, certaines assurances sont optionnelles, comme par exemple, l’assurance d’un animal domestique qui reste à la discrétion du propriétaire. Voici les principales assurances souscrites en France : l’assurance animaux ; l’assurance auto ; l’assurance habitation ; l’assurance responsabilité civile ; l’assurance moto ; l’assurance Prévoyance si elle existe ; l’assurance santé : la CPAM, le plus généralement votre Mutuelle ; les assurances liées à votre activité professionnelle s’il y a lieu ; l’assurance bancaire si vous détenez un coffre en banque, par exemple ; l’assurance de tout objet précieux (tableaux, bijoux, …).

Changement d’adresse auprès des organismes financiers

De l’assurance vie à l’épargne, sans oublier les banques et la bourse, la présence des particuliers dans les organismes financiers s’accroît. Or, lorsqu’un déménagement survient, il ne faut pas oublier de les contacter pour les informer de tout déménagement, qu’il soit provisoire ou définitif. Voici les principaux organismes financiers. Il s’agit d’entreprises qui gèrent les affaires financières :

  • Les compagnies d’assurance qui proposent entre autres les assurances-vie;
  • Les sociétés de crédit-bail;
  •  La banque ou les banques, selon si l’on possède des comptes dans différentes banques. Ainsi, lorsqu’une banque est informée d’un changement d’adresse, toutes les prestations liées à la banque enregistrent automatiquement ce changement d’adresse. Il s’agit notamment des organismes d’épargne et de bourse;
  • La ou les banque(s) en ligne;
  • Les sociétés de fiducie;
  • Les sociétés de courtage de valeurs.

Changement d’adresse auprès des établissements de crédit

Le crédit s’est popularisé, facilitant les achats tels qu’un bien immobilier, une moto, mais aussi des emprunts pour des travaux voire des emprunts pour financer un projet personnel. Tout comme les organismes financiers, les différents établissements de crédit sont à informer de tout changement d’adresse, que ce changement soit provisoire et ponctuel ou bien qu’il soit définitif. Les établissements de crédit se déclinent comme suit (ceci n’est pas une liste exhaustive) :

  • Le prêt pour l’achat d’un véhicule;
  • Le prêt pour un achat immobilier;
  • Le prêt pour des travaux ;
  • Le prêt personnel;
  • Le prêt pour un crédit renouvelable;
  • Le prêt pour un rachat de crédit.

Services privés, semi publics et publics

Formalités et changement d’adresse auprès des prestataires d’énergie et d’eau

Toutes les habitations sont reliées à des services tels que l’électricité, le gaz et l’eau. En cas de déménagement, il est nécessaire de les informer afin que le nécessaire soit réalisé : couper ou arrêter le relevé d’électricité, de gaz ou d’eau. Par ailleurs, préparez votre arrivée dans le nouveau logement, en y installant pour le jour J, les services nécessaires : eau, électricité, gaz ou offre duale, électricité et gaz téléphone, Internet, toute instance liée à votre production personnelle d’énergie, comme par exemple votre production d’électricité via des panneaux solaires que vous avez installées sur votre propriété ou le tout de votre maison, ….

Formalités et changement d’adresse auprès des services de téléphonie

Les prestataires de téléphonie fournissent des services de téléphonie mobile, de téléphonie fixe et d’internet. Ils figurent parmi les premières institutions à informer en cas de déménagement, quelle que soit la distance entre votre ancien lieu d’habitation et votre nouveau logement. Ainsi, il faut rapidement informer, en cas de déménagement : votre opérateur de téléphonie mobile ; votre fournisseur de téléphonie fixe ; votre Fournisseur d’Accès à Internet (FAI) ou alors l’unique fournisseur, à la fois pour la ligne fixe, la ligne mobile et l’accès à Internet.

Formalités et changement d’adresse auprès des services et administrations

Lorsque votre résidence principale est modifiée, définitivement ou temporairement, les instances publiques doivent impérativement être informée au plus vite, pour éviter d’importants désagréments, qui peuvent se transformer en problèmes de taille. :

  • Les impôts;
  • La caisse de retraite;
  • La Préfecture pour la carte grise;
  • Le service de mairie compétent pour carte d’identité;
  • La CAF, la Caisse d’Allocations Familiales;
  • Pôle Emploi;
  • La Poste;
  • Les établissements d’enseignement, tels que les établissements scolaires, universitaires..;
  • Le service de mairie compétent pour passeport;
  • Le service de votre Mairie pour la carte d’électeurs notamment.